Aides et conseils

Le chauffage électrique

Compte tenu que le chauffage est responsable de 60% du budget des dépenses énergétiques des ménages Québécois, il est crucial de bien réfléchir au système de chauffage le plus éco énergétique possible et offrant les meilleurs standards de rendement.

La plus importante décision en tant que propriétaire d’une résidence est l’isolation de votre maison. Vient ensuite le choix de la source d’énergie pour le chauffage. Ces deux aspects sont déterminants dans le confort et le coût énergétique avec lequel vous devrez vivre pour les prochaines années, voir pour les prochaines décennies.

Aux cours des dernières années, les avancées technologiques ont permis une plus large gamme de produits de qualité offerte à des prix significatifs dans le secteur du chauffage électrique.

Que vous soyez un propriétaire de maison neuve en construction ou de maison en rénovation, il est souhaitable de bien peser les pour et les contres de toutes les options offertes en chauffage électrique.

L’efficacité énergétique des systèmes de chauffage

Tous les systèmes de chauffage par combustibles au bois, au mazout, au propane et au gaz naturel éprouvent des pertes de chaleur due à différents facteurs. Parmi ces facteurs nous retrouvons les démarrages à froid des fournaises, les fonctionnements par régimes transitoires, les combustions incomplètes, les pertes de chaleur par la cheminée, les pertes de chaleur causées par l’évacuation des gaz dû à la combustion. Prise une à une, ces pertes représentent un modeste pourcentage. Mais ce sont les accumulation de toutes ces pertes qui déterminent l’efficacité ou non de votre système de chauffage et la quantité réelle de chauffage qui dessert votre espace de vie intérieur.

Les types d’appareils de chauffage électrique

Dans cette catégorie d’appareils qui fonctionnent uniquement à l’électricité, il y a quatre familles d’appareils :

  • Les radiateurs électriques incluant les appareils à convection
  • Les fournaises électriques
  • Les planchers radiants
  • Les plinthes électriques

Les appareils de chauffage électrique et les homologations

Tous les appareils de chauffage fonctionnant à l’électricité tels que les fournaises et les plinthes électriques qui sont vendues au Canada et au Québec se doivent de porter des certifications nationales et provinciales. À ce titre, vous retrouvez les types d’homologations suivantes; ULC, CSA, CGA, IAS ou Warnock Hersey. Ces homologations sont une garantie de satisfaction concernant les normes de fabrications, de standards, de sureté et sécurité en matière électrique. Votre appareil de chauffage se doit de porter une de ces certifications d’homologation.

Les facteurs positifs du chauffage électrique

Le choix de l’électricité au Québec comme seule source de chaleur est un bon choix. Le réseau hydro électrique est très fiable, les pannes sont rares et les pannes prolongées sont exceptionnelles. Même par temps froid, si une coupure devait avoir lieu, une maison prendra plusieurs heures avant de se refroidir considérablement.

L’électricité comme seule source de chaleur est très écologique. Qui plus est, dû à l’absence de cheminée, il n’y a aucune perte de chaleur ni courant d’air. De plus, l’entretien d’un système de chauffage électrique est minime. Et la durée de vie de ces appareils est longue.

Les coûts associés au chauffage électrique

Les appareils de chauffage électrique ainsi que leurs installations sont les plus économiques parmi les choix de chauffage de résidence. Dans votre ventilation budgétaire allouée à l’installation d’un système de chauffage électrique, vous devez compter sur les aspects suivants à inclure dans votre budget :

  • Le coût de votre entrée électrique si elle n’a pas les 200 ampères requis pour le chauffage électrique
  • Le réseau de conduits pour une fournaise électrique
  • Le matériel de chauffage soit, la fournaise électrique ou les plinthes ou le câblage électrique pour un plancher chauffant
  • La main-d’œuvre pour les travaux d’installation
  • Les thermostats et commandes

Pour une petite maison unifamiliale de type bungalow où le chauffage sera uniquement équipé de plinthes électriques, l’investissement pour le coût d’installation et l’achat d’équipement sera autour des 1,000$. C’est en raison de ce faible coût d’investissement qu’au Québec, la plupart des maisons sont ainsi équipées en chauffage électrique.

Par contre, depuis 10 ans, le Québec a subi plusieurs hausses de coût de tarifs d’électricité. Même pour des maisons de tailles modestes, les coûts de chauffage sont devenus assez considérables.

Avant d’aller de l’avant, exigez de votre électricien une soumission et un prix ferme au préalable.

Désavantages du chauffage électrique

Dû à l’absence de cheminée et à l’absence d’échangeur d’air, les maisons où le chauffage principal est l’électricité, ce mode de chauffage occasionne de l’humidité en hiver. On remarquera alors de la buée, voir de la condensation sur la paroi intérieure des fenêtres. Le taux d’humidité peut même s’aggraver et occasionner des problèmes de moisissures et de champignons.

Si votre fournaise électrique comporte l’option humidificateur, il peut être opportun de ne pas utiliser cette option. Dans les maisons très bien isolées, il peut ne pas être nécessaire d’humidifier l’air ambiant.

Les principales sources d’humidité dans une maison sont la douche, les bains et la cuisson. Si vous n’avez pas de ventilateur de salle de bain, ouvrez un peu la fenêtre lorsque vous prenez une douche. Lorsque vous faite bouillir de l’eau sur la cuisinière, mettez le couvercle sur votre casserole. Utilisez toujours le ventilateur de cuisine. Lorsque votre lave-vaisselle a terminé son cycle, attendez que l’eau se soit refroidie et que la vapeur retombe en gouttelettes dans le fond de votre appareil au lieu de laisser échapper la chaleur humide dans l’air ambiant en ouvrant trop tôt la porte de votre lave-vaisselle. Dans la salle de lavage, assurez-vous que votre sécheuse expulse l’air humide à l’extérieur et que les joints du tuyau d’évacuation sont étanches.