Aides et conseils

Ce que vous devez savoir avant d’acheter une thermopompe

Avant d’espérer faire des économies avec l’installation d’une thermopompe, vous devez penser à vérifier l’isolation de votre maison. Cette isolation est un meilleur investissement et il doit être fait en premier lieu. Sans cette précaution, votre thermopompe ne sera jamais rentable.

Les appareils Energy Star vous font bénéficier d’une économie d’énergie supérieur d’au moins 20 % en comparaison des autres modèles.

Certaines thermopompes sont très bruyantes au point que les municipalités ont émis des règlementations pour protéger la quiétude des voisins, suite à de nombreuses poursuites. Vérifiez auprès de votre municipalité cette règlementation avant de faire votre choix. Les composantes et la qualité de la construction influence le niveau sonore de ces appareils.

La consommation d’énergie d’une thermopompe

Nous parlons ici de consommation d’énergie uniquement. La thermopompe consomme effectivement moins d’énergie. Vous faites bien entendu une économie d’énergie non renouvelable si votre système de chauffage fonctionne aux énergies fossiles. Nos climats rigoureux diminuent l’efficacité de la thermopompe et elle ne peut servir que de système d’appoint lorsque la température hivernale est assez clémente. En bas de -18 °C votre système de chauffage principal doit prendre le relais pour fournir une chaleur suffisante. La thermopompe vous permet tout de même de faire des économies appréciables.

Cependant, la faculté de pouvoir climatiser votre résidence en entier durant l’été annule pratiquement complètement les économies d’énergie que vous gagnez en hiver. À moins de ne pas succomber à la tentation de climatiser votre résidence en été, vous ne devez pas compter faire des économies d’argent.

Le rendement d’une thermopompe air-air jumelée à un système de chauffage central à une température de 8 °C équivaut à un seul watt dépensé en énergie pour vous faire profiter d’une valeur de 3 watts en chauffage. Vous bénéficiez de 2 watts gratuits à chaque dépense de un watt par votre thermopompe. Autrement dit, chaque dollar dépensé en énergie par votre thermopompe en produit 3 dollars en chauffage à cette température. Par contre, plus la température baisse, moins le rendement de votre appareil est important. À -8 °C, le rapport d’économie n’est plus que de 2 unités au lieu de 3.

Les frais d’installation

Les frais d’installation d’une thermopompe sont toujours dispendieux. Votre investissement comprend les coûts d’achat de l’appareil et son installation. Vous devez tenir compte de votre système de chauffage actuel et des modifications nécessaires pour connecter la thermopompe à votre réseau de distribution de chaleur.

Il peut arriver aussi que vous ayez à modifier votre entrée électrique pour qu’elle soit suffisante pour alimenter votre thermopompe. Cette modification augmentera vos coûts d’installation d’une façon importante. Une entrée de 200 ampères est généralement suffisante pour alimenter une maison régulière et une thermopompe. Vous devez cependant faire inspecter votre entrée électrique au préalable pour vous assurer de sa capacité.

Lors de l’installation de votre thermopompe, assurez-vous qu’elle ne soit pas installée aux grands vents pour lui permettre de vous donner un meilleur rendement. Si vous n’avez pas le choix de son emplacement pensez à lui construire un abri. Assurez-vous aussi que l’eau, la glace et la neige de votre toiture ne tombe pas dessus au risque de briser son ventilateur.

L’entretien de votre thermopompe

Vous devez procéder à un entretien annuel de votre thermopompe pour lui donner la meilleure durée de vie. Ces appareils durent de 10 à 15 ans lorsqu’ils sont bien entretenus. Plusieurs composantes doivent être vérifiées avant chaque saison froide pour minimiser les risques de panne en hiver.

Vous ne devez pas oublier que l’installation d’une thermopompe à votre système de chauffage actuel vous oblige à faire l’entretien des deux appareils, augmentant aussi les frais d’entretien de votre système de chauffage.